Des livres, des parents et des enfants​  

Le livre est un média de parentalité. Il nous permet de découvrir nos enfants. Il permet à nos enfants de nous découvrir. Et de découvrir ensemble, le monde et tous ses possibles. Convictions.

1/S’alléger de l’obsession de devoir lire à tout prix à son jeune enfant pour qu’il aime lire.

Surtout pas d’obligation, les enfants sont comme des éponges. Ils perçoivent ce que l’on ressent. Peu de chance qu’il s’attache aux plaisirs des livres dans ces conditions. Ne pas hésiter à passer de temps en temps le relais quand la fatigue est trop forte pour profiter de ces instants plaisirs.

2/Etre convaincus que ce temps de lecture, c’est du bon temps.

Même s’il peut favoriser l’apprentissage de prérequis à la lecture et à l’écriture, ne sert pas qu’à apprendre à lire. Partager un temps de lecture entre parents et enfants, c’est avant tout partager du bon temps, être en relation, se découvrir mutuellement dans ses réactions et ses émotions. Grâce aux livres, on apprend à se connaître.

3/Commencer si l’on peut dès le plus jeune âge, voire durant la grossesse !

L’organe de l’ouïe se développe dès le 4è mois de grossesse. Le foetus perçoit les sons extérieurs différemment de ce qu’ils sont dans la vie terrestre. Mais il se familiarise et retrouve avec bonheur ces voix qu’il connaît et qui le rassurent. Dès les premiers mois, on peut lire des berceuses et des comptines qui vont apaiser les bébés et leur maman.

 

Les robots savent lire ? Nous on aime lire

4/Favoriser une lecture « dialogique » comme le disent les spécialistes.

Autrement dit une lecture interactive. Suivant l’âge de l’enfant, le lecteur pointe, mime, s’exclame, s’interrompt puis questionne. L’enfant participe en suivant du regard le regard ou le doigt de son parent, il réagit, babille, s’esclaffe puis répond progressivement aux question. La lecture, c’est un échange de mots et d’émotions.

5/Choisir des livres ambitieux pour éviter toute lassitude du parent et donc de l’enfant !

Un album est le fruit d’une rencontre entre un auteur et un illustrateur. Autrement dit déjà deux façons de voir le monde et de le raconter. Deux sensibilités. Ajouter à cela, le parent et l’enfant lecteur, voilà quatre intelligences qui se parlent. L’enfant réagira peut-être plus à certaines illustrations ou à certains mots, tandis que le parent s’attardera sur d’autres points de détails. Un album qualitatif a plusieurs niveaux de lecture et l’enfant va pouvoir faire évoluer son rapport au livre dans la durée.

Les robots savent lire ? Nous on aime lire

6/Continuer de lire avec son enfant même quand ils savent lire !

Ouvrir un livre, c’est la possibilité de se retrouver dans un même cocon, d’obtenir l’attention de ses parents. Et de discuter sans être interrompus par la sonnerie du portable. Souvent ce moment de lecture en commun permet de faire ressortir les expériences de la journée, bonnes ou moins bonnes.

7/ Profiter de la variété éditoriale !

Livres à rabats, cherche et trouve, onomatopées, textes poétiques, récits enlevés, humoristiques, mangas, BD, documentaires… Les supports livresques sont pluriels dans leur conception et dans leur approche. Les envies et les besoins des enfants qui grandissent changent. Bien sûr, ils n’échapperont pas à l’attirance des écrans mais, à la différence des écrans, ces livres-là sont autant de fenêtres ouvertes sur le monde sans aucun danger car elles se ferment librement. L’essentiel est de varier les occupations. Et quand on a pris du plaisir dès le plus jeune âge autour des livres, on y revient, d’une façon ou d’une autre.

Nathalie Le Breton

7 idées fortes à partager autour des livres pour enfants

Des livres, des parents et des enfants​   Le livre est un média de parentalité. Il nous permet de découvrir nos enfants. Il permet à nos enfants de nous découvrir. Et de découvrir ensemble, le monde et tous ses possibles. Convictions. 1/S’alléger de l’obsession de...

Près de 6000 familles accueillies sur le plateau des Maternelles !

La lecture de l’histoire du soir à nos enfants par une machine ? Presque une réalité.  Ce soir  -est-ce la nuit qui s’invite si vite en cette période de novembre ou la journée des Droits de l’Enfant, hier- , j’ai une pensée particulière pour les 6000 familles venues...

Les livres médicaments : zut, je ne suis toujours pas guérie !

Qu’on se le dise une fois pour toutes : contrairement à ce que disent certains esprits curieusement attentionnés – pour ne pas dire mal-attentionnés- dans le monde périphérique à la littérature jeunesse, les familles ne sont pas en quête de livres pour enfants...

Le livre pour enfant, un média sans risque !

Une communauté du livre à l'écouteL’avantage d’une communauté comme celle de NotiSeoton, c’est de pouvoir échanger, discuter, réfléchir et évoluer ensemble. Une façon aussi d’échapper à tous les diktats contradictoires qui circulent en matière d’éducation.  Et bien...

Les Maternelles, c’est votre affaire !

Vous êtes nombreux à me demander de revenir sur les coulisses de l’émission Les Maternelles au moment de sa création sur France 5 en 2001.  Mais aussi dans ses différentes époques puisque j’en fus à la fois témoin et actrice durant 15 ans. Comme je suis une fourmi,...

Que reste-t-il de nos histoires de Noël ?

Des histoires qui marquent les esprits ! Mais si, allons, je suis sûre, cherchez bien ! Ces histoires de bûches placées en haut de l’armoire qui, tous les 25 au matin, avaient été spoliées de quelques parts conséquentes ! Preuve s’il en est que quelque chose se...

Le livre pour enfant, média de parentalité

C’est vrai, un livre pour enfant, « ça ne marche pas à tous les coups » ! En réponse aux parents qui ont des doutes sur l’efficacité des livres pour enfants, Nathalie Le Breton revient sur cette notion d’« utilitarisme » à laquelle elle préfère celle d’espace de...

Les Maternelles 2001/2016, naissance d’une aventure

Les Maternelles, retour sur les débuts d’une émission de télévision peu ordinaire qui a marqué toute une génération de jeunes parents. Nathalie Le Breton raconte ce qui fut à l’origine de sa passion pour les bébés, les enfants, les parents et les livres! Arrêt sur...

Et le langage vint aux bébés…

Les livres, un bain de mot pour le langage des enfants Avez-vous entendu parlé de ces études qui circulent sur le langage et le nombre de mots que possèderaient les jeunes Français ? Il semblerait que ce nombre de mots soit en chute libre depuis 20 ans inquiétant...

Les robots savent lire ? Nous on aime lire !

La lecture de l’histoire du soir à nos enfants par une machine ? Presque une réalité.  Le développement de l’intelligence artificielle (IA) et avec elle les robots humanisés ouvrent sur des perspectives inimaginables et pourtant bien plus proches de rejoindre nos...