Doudou est perdu

Doudou est perdu, de Magali Le Huche, éditions Actes Sud Junior

L’avis de Nathalie Le Breton sur Doudou est perdu. Un angle intéressant sur le doudou perdu puisque, cette fois, doudou est personnifié et occupe le premier rôle : toute l’histoire, ou presque, se déroule de son point de vue. Relativement téméraire, on le voit vivre de grandes aventures, s’ouvrir au monde et se faire des amis-jouets, monter sur le dos du chat et bien évidemment en dégringoler. Tout cela sous le regard satisfait voire admiratif de l’enfant qui probablement s’imagine vivre ces aventures par procuration faute d’être capable de les vivre lui-même. L’objet transitionnel dans toute sa splendeur ! Mais suite à sa chute et à sa disparition -momentanée, Doudou comprend bien qu’il a déstabilisé et inquiété l’enfant. L’histoire bascule sur le jeu du coucou-caché, étape fondamentale chez les plus petits pour apprivoiser la séparation. Bonne pâte, doudou se laisse retrouver par le bébé ! Et récupérer par la maman. Quand même ! Faudrait voir à respecter le rôle de chacun. A la fin du livre, c’est l’enfant qui reprend la main sur l’histoire et sur le doudou. Cette (petite) épreuve l’a fait grandir mais pas au point d’abandonner définitivement Doudou. Il faut du temps pour apprendre à se séparer, de son doudou et de ses parents, en particulier quand la nuit vient. Mais un jour, il sera prêt et vous aussi. Un album réjouissant tout en finesse autour d’un sujet largement rebattu.

Auteurs : Magali Le Huche

Editions : Actes Sud Junior

Thème : Education, séparation, doudou, coucou-caché

Age : 0 -3 ans

Share This