Les tototes de Toni

De l’intérêt d’arrêter la tétine… ou pas !

Les tototes de Toni, de Maria Jönsson, éditions Pastel.

L’avis de Nathalie Le Breton sur Les tototes de Toni, un livre pour les enfants qui ont du mal à se détacher de cet objet sécurisant, certes mais très addictif… Mais même quand l’école le demande… Quand le dentiste le recommande… Quand l’orthophoniste le conseille vivement…ce n’est pas si simple. Faut-il leur imposer le sevrage ? Créer une opportunité ? attendre qu’ils soient prêts ? Jouer les indifférents ?

Voici donc l’histoire du sevrage bien difficile de Toni, un petit loup sympathique qui a plus d’un tour dans son sac pour satisfaire ad aeternam son besoin de suçoter ou plus exactement de « slurper » comme le précise le texte.

Au grand dam de son père qui s’acharne à lui subtiliser sans ménagement, en jetant l’exemplaire dans les toilettes ou en la découpant, Toni en retrouve toujours une, cachée sous le lit ou ailleurs. Mais quoi de plus efficace en la matière qu’une petite sœur qui chouine fortement quand elle n’a plus sa totote. Soudain, Toni réalise qu’il est un grand comparé à sa sœur qui a un besoin intense et très sonore de slurper. Après une nuit sans totote pour cause de prêt à sa petite sœur, on croit l’affaire dans le sac. Toni affirme fièrement à son père que, lorsqu’on est un grand, on est capable d’arrêter de soi-même. Nul besoin donc de forcer les choses. A condition de le vouloir vraiment… Pas si simple !

Le parti pris des couleurs vives, jaune, bleue, rouge vert des tétines nous rappelle, avec un brin d’humour, que, dans ce foyer, seules les tétines font tâches.

Auteur : Maria Jönsson

Illustration : Maria Jönsson

Éditions : Pastel

Thème : Education

Âge : 3/6 

Les livres de Maria Jönsson

Découvrez la sélection Notiseoton de livres pour enfant de Maria Jönsson

Éditions Pastel

Découvrez la sélection Notiseoton de livres pour enfant des éditions Pastel

La sélection Notiseoton

Découvrez la sélection Notiseoton de livres pour enfant par Nathalie Le Breton

Share This