La Box Notiseoton
Le voyage de poucette – Livre pour enfant – Album illustré

Le voyage de poucette – Livre pour enfant – Album illustré

Le voyage de poucette

Le voyage de poucette, de Junko Shibuya, éditions Actes Sud Junior

L’avis de Nathalie Le Breton sur Le voyage de poucette : une initiative originale pour se (re)plonger dans le conte d’Andersen, dans une version originale adaptée aux plus petits. Voici donc Poucette projetée dans un monde qui la dépasse au gré des rimes : une plage avec coquillage à l’intérieur duquel elle trouve refuge, une île où elle échappe de peu aux mâchoires d’un crocodile avant de rencontrer des pirates qui épluchent des patates… Après avoir pris un camion, elle pourra enfin retourner dans sa maison en avion. Tout cela sous l’œil bienveillant de la fameuse hirondelle… Chaque page s’ouvre sur de nouveaux univers, la mer, le désert, la jungle… Aucun texte mais des mots qui correspondent à ces univers et aux principaux épisodes de l’histoire. Prenez le temps d’entrer dans les détails avec votre enfant, de glisser dans les découpes qui permettent l’interaction, de le faire réagir et d’écouter son imaginaire. Ces univers sont bien attirants mais ils peuvent aussi se révéler dangereux quand on est trop petit. Cet album donne à voir la curiosité et l’envie d’explorer. Il met en scène le grand monde tout en laissant la possibilité à chacun d’y introduire sa propre sensibilité, plus ou moins aventurière ou à l’inverse casanière. Avec en conclusion –quand même ils sont encore petits !-le bonheur de retrouver le cocon rassurant de la maison et la présence fidèle de ses amis. Pour conquérir le monde, mieux vaut d’abord grandir.

Auteurs : Junko Shibuya

Editions : Actes Sud Junior

Thème : Conte, éducation, aventure, évasion

Age : 0 – 3 ans

Doudou est perdu – Livre pour enfant – Album illustré

Doudou est perdu – Livre pour enfant – Album illustré

Doudou est perdu

Doudou est perdu, de Magali Le Huche, éditions Actes Sud Junior

L’avis de Nathalie Le Breton sur Doudou est perdu. Un angle intéressant sur le doudou perdu puisque, cette fois, doudou est personnifié et occupe le premier rôle : toute l’histoire, ou presque, se déroule de son point de vue. Relativement téméraire, on le voit vivre de grandes aventures, s’ouvrir au monde et se faire des amis-jouets, monter sur le dos du chat et bien évidemment en dégringoler. Tout cela sous le regard satisfait voire admiratif de l’enfant qui probablement s’imagine vivre ces aventures par procuration faute d’être capable de les vivre lui-même. L’objet transitionnel dans toute sa splendeur ! Mais suite à sa chute et à sa disparition -momentanée, Doudou comprend bien qu’il a déstabilisé et inquiété l’enfant. L’histoire bascule sur le jeu du coucou-caché, étape fondamentale chez les plus petits pour apprivoiser la séparation. Bonne pâte, doudou se laisse retrouver par le bébé ! Et récupérer par la maman. Quand même ! Faudrait voir à respecter le rôle de chacun. A la fin du livre, c’est l’enfant qui reprend la main sur l’histoire et sur le doudou. Cette (petite) épreuve l’a fait grandir mais pas au point d’abandonner définitivement Doudou. Il faut du temps pour apprendre à se séparer, de son doudou et de ses parents, en particulier quand la nuit vient. Mais un jour, il sera prêt et vous aussi. Un album réjouissant tout en finesse autour d’un sujet largement rebattu.

Auteurs : Magali Le Huche

Editions : Actes Sud Junior

Thème : Education, séparation, doudou, coucou-caché

Age : 0 -3 ans

Maman à l’école – Livre pour enfant – Album Illustré

Maman à l’école – Livre pour enfant – Album Illustré

Maman à l’école

Maman à l’école de Eric Veillé et Pauline Martin, éditions Acte Sud junior

Le mot de Nathalie Le Breton sur Maman à l’école : « Maman, tu peux rester à l’école avec moi ? » Votre petit pot de colle craint la séparation au moment d’entrer à l’école et vous ne savez plus comment lui ôter cette émotion de la tête. Il a besoin d’être rassuré, et c’est d’avantage la peur de ne pas vous retrouver après l’école,  que celle de vous quitter, qui nourrit son comportement. Dans cet album, la mère accepte de rester avec sa fille et s’installe dans la classe sur les bancs des enfants. Pas évident quand on n’a pas la taille adaptée au bureau ni au toboggan de la cour de récréation! Cette mère devient vite encombrante et gênante pour cette pauvre enfant qui, enfin, revit quand sa mère quitte les lieux suite à ses supplications. Les rôles se sont inversés d’eux-mêmes ou presque! Le cocasse de la situation permet de prendre de la distance avec ces demandes que l’on peut écouter car elles sont bien légitimes même si – la preuve par le texte et l’image- elles sont irréalisables. Quand les albums jeunesse jouent avec le second degré, quelle régalade pour les petits comme pour les grands!

Auteurs : Eric Veillé

Illustration : Pauline Martin

Editions : Acte Sud junior

Thème : école, séparation, socialisation, retrouvailles, mère