L’ogre, l’arbre et l’enfant – Livre pour enfant

L’ogre, l’arbre et l’enfant – Livre pour enfant

L’ogre, l’arbre et l’enfant

Quand une histoire d’amitié nait entre un enfant et un SDF…

L’ogre, l’arbre et l’enfant, de François Aubin, éditions Circonflexe.

L’avis de Nathalie Le Breton sur L’ogre, l’arbre et l’enfant. J’aime la sensibilité voire l’hypersensibilité des livres pour enfant qui ont le don parfois de nous faire tressaillir au plus profond de nous-mêmes et donc de créer, assurément, un terreau fertile entre nous et nos enfants.

L’histoire de cet album, la proximité d’un enfant et d’un SDF, relève d’une approche désormais -malheureusement- presque banale. Mais la fragilité du trait des illustrations apparentée à l’ébauche, l‘unité de lieu et la force du récit sont bouleversantes. On y découvre un jeune enfant à la fois curieux et peureux devant un clochard aux apparences peu avenantes. Progressivement, l’enfant dépasse sa peur pour aller vers cet homme solitaire qu’il retrouve au square à la sortie de l’école. Tout y est dit : la tentation du rejet de cet ogre un peu effrayant. La complicité qui se construit avec le temps autour d’un arbre isolé lui aussi détonnant dans cet univers urbain. La dureté de notre société et la magie d’un regard d’enfant pour réinventer le monde et faire renaître l’espoir… La finesse du trait nous rappelle celle de notre condition éphémère mais aussi la force poétique.

La vie insiste, malgré tout. A nous de la rendre possible et vivable pour tous. Il n’y a pas d’âge pour éveiller les consciences et lutter contre l’indifférence. Et si l’on refaisait le monde ? Les adultes sont parfois blasés. Pas les enfants !

Auteur : François Aubin

Éditions : Circonflexe

Thème : vie sociale

Âge : 6/9 ans

A bas la lecture – Livre pour enfant – Littérature jeunesse

A bas la lecture – Livre pour enfant – Littérature jeunesse

A bas la lecture

« J’aime pas lire, j’aime pas les livres, je détesterais être un personnage de livre »

A bas la lecture, de Didier Lévy et  Bobi+Bobi, éditions Oskar Jeunesse

L’avis de Nathalie Le Breton sur A bas la lecture. Un livre pour les enfants qui se montrent réticents à la lecture mais qui pour autant ne manquent pas d’humour! Dans cet album, pas de crainte de rejet immédiat par l’enfant !

En effet, ici c’est un jeune chat terriblement fâché avec la lecture qui nous expose ses bonnes raisons de l’être. Entre la fabrication des livres qui cause la mort des arbres, le besoin de se distinguer de sa soeur bonne élève et grande lectrice, le fait de ne rien y trouver d’intéressant et les millions d’ouvrages dans les bibliothèques qu’une vie ne suffirait pas à lire : à quoi bon s’acharner ? Avec une mauvaise foi absolue, notre héros tente de botter en touche. Il faudrait lui trouver des livres sans la lettre « e ». Manque de chance, le livre existe ! Apprendre à lire pour savoir écrire ? Si l’on en croit les résultats des parents à la dictée de Mérimée, ce n’est pas très probant…

Malgré toutes les incitations et les argumentations familiales, rien n’y fait, bien au contraire ! Ce qu’il accepterait, à la rigueur, c’est le bon vieux rituel du soir, quand son papa lui lisait des histoires. À condition qu’il choisisse son livre préféré : celui avec des zombies. De quoi endormir un régiment de papas mais pas nécessairement les enfants.

Cette fois, notre héros est pris au piège car, emporté par le récit, il s’empare du livre sans même y penser.  Qu’importe le sujet ! Tous les messages sont passés y compris du côté des parents car savoir lire n’exclut pas le plaisir de se faire lire –encore- des histoires.

Auteur : Didier Lévy

Illustration : Bobi+Bobi

Éditions : Oskar Jeunesse

Thème :Ecole, éducation

Âge : 6/9 ans

A bas la lecture - livre pour enfant
Ma famille 3+1=7 – Livre pour enfant -Album illustré

Ma famille 3+1=7 – Livre pour enfant -Album illustré

Ma famille 3+1=7

Un livre pour enfant qui aborde avec justesse les petites difficultés et les grands bonheurs d’une famille recomposée…

Ma rentrée colèreMa famille 3+1=7, de Isha Bottin et Gaspard Talmasse, éditions La Bagnole

L’avis de Nathalie Le Breton sur Ma famille 3+1=7 : Deux sœurs se retrouvent du jour au lendemain à vivre avec trois autres enfants « qui ne sont pas sortis du ventre » de leur maman comme elles aiment à le rappeler. 3+1= 7, c’est logique finalement quand un père de trois enfants rejoint une maman et ses deux filles. Ce qui occasionne moments de chamaillerie ou de grande complicité. Pour parachever le tout, cette famille recomposée doit déménager et s’installe dans un pays moins ensoleillé et moins joyeux. Pourtant, c’est justement à cette occasion qu’ils arrivent à se serrer les coudes et former dans leur nouvelle école le clan des cinq. Doucement, les uns et les autres apprivoisent leur nouvelle vie qui va encore changer : un bébé est annoncé !

Auteur : Isha Bottin

Illustration : Gaspard Talmasse

Éditions : La Bagnole

Thème : fratrie, famille, amour, déménagement

Âge : 3/5 – 6/9 ans

Ma famille 3+1=7 - livre pour enfant
Azadah – Livre pour enfant – Album illustré

Azadah – Livre pour enfant – Album illustré

Azadah

L’histoire d’une rencontre entre une journaliste et petite fille afghane qui rêve d’échapper à son quotidien, de découvrir le monde et d’être libre…

Azadah, de Jacques Goldstyn, éditions La Pastèque

L’avis de Nathalie Le Breton sur:  Azadah. Une petite fille afghane apprend qu’une journaliste occidentale, à laquelle elle s’est attachée, quitte son village pour rentrer chez elle. Un désastre pour elle qui rêve de voir des films, lire des livres, aller au musée, exercer un métier, voyager… Légalement, la journaliste ne peut pas l’emmener. Mais ces arguments n’arrivent pas à convaincre la petite fille. C’est en larmes qu’elles se séparent. Dans ses adieux, la journaliste lui laisse son sac à dos de baroudeuse. Cordes, bonbonnes de gaz, briquet, boussole, gants… Cet attirail donne à la petite fille l’idée de concevoir une montgolfière pour s’enfuir et échapper à son triste sort. Conçu comme un carnet de bord, ce récit donne l’envie d’y croire. S’agit-il de la réalité ? D’un rêve fou ? En tout cas, c’est l’occasion de faire comprendre et ressentir l’urgence aussi bien que l’aspect désespéré de la vie de ces petites filles qui n’ont pas toujours la possibilité de s’appuyer sur l’école.

Auteur : Jacques Goldstyn

Éditions : La Pastèque

Thème : espoir, liberté, droits

Âge : 6/9 – 9/13 ans

azadah - livre pour enfant
Sur mon fil – Livre pour enfant – Album illustré

Sur mon fil – Livre pour enfant – Album illustré

Sur mon fil

Sur mon fil, un livre dans lequel une petite fille, telle une funambule suspendue sur son fil, doit trouver le bon équilibre pour alterner entre chez papa et chez maman après leur divorce…

Sur mon fil, de Séverine Vidal et  Louis Thomas, éditions Milan

L’avis de Nathalie Le Breton sur le livre Sur mon fil. Un album dédié aux enfants confrontés à la séparation de leurs parents. La métaphore est parfaite pour illustrer à la fois le lien que l’enfant souhaite maintenir entre ses deux parents et la fragilité de sa situation.

Sur mon fil nous donne à voir les tribulations d’une petite fille qui se sent souvent écartelée entre ses deux parents. Maligne comme un singe sur son fil invisible (c’est elle qui le dit), elle invente des stratagèmes pour redonner le sourire à sa maman ou écourter les temps de séparation avec son papa avant de rembobiner sa bobine. Car cette bobine de fil, elle la déroule dans les « entre-deux » : entre deux maisons, entre deux parents. Telle une équilibriste, elle s’acharne à surtout ne jamais en tomber mais dans ses pires cauchemars, elle s’emmêle et vacille. La finesse des illustrations tout en traits de crayon renforce l’état de l’esprit de cette enfant partagée malgré elle entre deux univers.  Cependant, sa détermination à faire du lien est telle qu’on ne peut vraiment distinguer de différences entre ses deux maisons.

Au fond, ses parents sont peut-être séparés mais elle, même si elle sait s’adapter, reste égale qu’elle soit chez son papa ou chez sa maman. Qu’importe le pouf dans lequel elle se vautre chez papa ou le canapé plus classique chez sa maman. A défaut de les réconcilier, ce qu’elle voudrait surtout, c’est déjà arriver à apaiser les jours de passation chez l’un ou chez l’autre et éviter ainsi de jouer les funambules. Un livre pour enfant et pour parents.

Auteur : Séverine Vidal

Illustration : Louis Thomas

Éditions : Milan

Thème : Séparation, divorce, parents, garde alternée

Âge : 3/5 – 6/9 ans