Dans la forêt du paresseux – Livre pour enfant

Dans la forêt du paresseux – Livre pour enfant

Dans la forêt du paresseux

Aussi sublime qu’engagé, ce livre pop-up porte un message fort autour de la protection de l’environnement pour sensibiliser nos enfants à la déforestation…

Dans la forêt du paresseux, de Anouk Boisrobert et Louis Rigaud, éditions Hélium

L’avis de Nathalie Le Breton sur Dans la forêt du paresseux, une merveille d’ingéniosité et de poésie pour sensibiliser de façon active les enfants à l’écologie et aux risques environnementaux qui menacent des milliers d’espèces vivantes.

L’album se présente sous la forme d’un pop-up, au départ luxuriant comme cette forêt où se balance tranquillement un paresseux à crinière que l’enfant doit s’amuser à rechercher au fil des pages. Mais dans ce calme et cette beauté s’immiscent des engins métalliques qui progressivement détruisent cet eden. Les pop-up se raréfient à l’image des arbres bientôt totalement dévorés. Cette page blanche dit soudain beaucoup mieux qu’un long discours les méfaits de l’être humain incapable de respecter sa planète. Qui aura le courage de s’opposer à ce désastre ?

Cet album est évidemment un appel aux jeunes générations pour les conduire à s’engager et réparer, si c’est encore possible, le mal généré par les générations précédentes. Et le grand plaisir avec les livres pour enfant, c’est que l’on a envie d’y croire et d’espérer. Les auteurs précisent qu’entre 2000 et 2010, 13 millions d’hectares de forêts ont été détruits. Ce bel album devrait gagner tous les foyers, toutes les bibliothèques, toutes les écoles, tous les ministères pour continuer de mobiliser chaque enfant et chacun d’entre nous, et tenter d’initier un nouvel état d’esprit, une nouvelle façon d’être à l’égard de la Terre qui nous porte. L’espoir fait vivre mais il ne peut suffire, il faut aussi agir concrètement.

Auteur :Anouk Boisrobert et Louis Rigaud

Éditions : Hélium

Thème : Ecologie, espèces menacées, protection

Âge : 3/6 – 6/9 ans

Lia – Livre pour enfant – Album illustré

Lia – Livre pour enfant – Album illustré

Lia

Lia, de Daniela Tiéni, éditions du Rouergue

L’avis de Nathalie Le Breton sur Lia, l’histoire d’une petite fraise, qui voudrait changer de peau, changer d’identité : être différente de ce qu’elle est. L’album déroule les différentes alternatives possibles, devenir une pomme, une pastèque, une poire, une mûre… Mais à y regarder de plus près et à bien y réfléchir, chaque alternative comporte des avantages et des inconvénients. Trop grande, trop petite, trop lisse, trop stable… décidément rien n’est assez parfait. Que faire alors ? Comment prendre sa place quand on doute ou que l’on est habité par tant d’états d’âme ? L’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs, dit le proverbe. Mais surtout à quoi ressemblerait le monde si nous étions tous pareils et donc interchangeables ? Moins de couleurs, moins de formes, moins de goûts, moins de saveurs : quel ennui ! Cet album tout en finesse quitte le registre métaphorique puisque l’on retrouve Lia qui s’était perdue dans toutes ses pérégrinations intellectuelles, dans les bras rassurants de sa maman à l’allure plutôt humaine. Qu’importe la forme ou la couleur, l’important c’est d’être en accord avec soi et d’assumer qui l’on est. Un chemin sur lequel il est bien plus facile de s’engager quand on bénéficie d’une présence parentale affective et sécurisante, base nécessaire pour se construire une confiance en soi indispensable pour faire face aux aléas de la vie et oser sortir des idées reçues ou autres stéréotypes faussement confortables. Nul besoin d’entrer dans ses réflexions philosophiques, il suffit de se laisser porter par l’histoire et les multiples questions qu’elle soulèvera chez votre enfant.

Auteur : Daniela Tiéni

Editions : Le Rouergue

Thème : Identité, confiance en soi, différence

Age : 3/5 ans

Emma ne veut pas dépasser – Livre pour enfant

Emma ne veut pas dépasser – Livre pour enfant

Emma ne veut pas dépasser

Emma ne veut pas dépasser, deCéline Person et Francesca Dafne Vignagna, éditions Circonflexe

L’avis de Nathalie Le Breton sur Emma ne veut pas dépasser, un album sublime sur l’audace, le dépassement de soi et l’anticonformisme, qui devrait ravir tous les anciens enfants sages voire trop sages et encourager les plus jeunes à oser s’échapper des conventions. On connaît bien ces profils d’enfants appliqués, soucieux de bien faire, voire perfectionnistes qui se rendent malheureux au moindre trait qui dépasse, au moindre « ratage ». Nul doute que cette histoire poétique aux teintes « entre deux » n’ouvre progressivement leur horizon et par là même leur façon de réagir aux petits incidents de la vie qui, souvent, constituent une opportunité formidable de se libérer et d’aller vers des ailleurs. Emma, c’est un voyage initiatique qui permet à cette petite fille de cheminer dans la compréhension de la vie et des innombrables catégories et autres classements dans lesquels on s’enferme ou/et que l’on subit. Foin de l’extrême respect des convenances, des idées reçues, des peurs, parfois utiles mais surtout restrictives ! La vie appartient à ceux qui se lèvent tôt, peut-être, mais aussi à ceux qui ne se contentent pas de ce qui leur ai demandé ou donné ! Une attitude, une façon d’être et de penser qui s’acquiert dès le plus jeune âge en multipliant les rencontres et les échanges comme Emma, en donnant l’exemple, en parlant de nos erreurs qui ne sont pas pour autant des échecs et en lisant et relisant ce livre merveilleux. Car en la matière rien ne se décrète, tout se vit !

Auteur : Céline Person

Illustration : Francesca Dafne Vignagna

Editions : Circonflexe

Thème : Dessiner, perfectionnisme, imagination

Age : 6/9 ans

 

Camille ou Camille – Livre illustré pour enfant

Camille ou Camille – Livre illustré pour enfant

Camille ou Camille

Camille ou Camille, de Marizabel et Séverine Duschene, éditions Cache Cailloux

L’avis de Nathalie Le Breton sur Camille ou CAMILLE. L’arrivée d’un couffin dans une cour d’école donne lieu à des discussions sans fin sur la naissance et les différences entre les filles et les garçons. Et chacun d’y aller de son idée sur les choux versus les cigognes, les cheveux longs, les cheveux courts, la couleur bleue, la couleur rose, les filles qui pleurent mais pas les garçons qui sont bien trop forts pour ça. L’intérêt de cet album inspiré par les réflexions des enfants d’une classe de Pantin, c’est de suivre l’évolution des arguments des enfants qui débattent et rebondissent dès qu’un de leurs camarades défend une idée. Ca débat, ça échange : un véritable atelier de philo qui permet aux lecteurs de prendre de la distance avec ce qu’il entend ou ce qu’il voit, car il faut aussi à apprendre à se méfier des apparences ! Mais dans ce livre, comme dans les écoles françaises, souhaitons-le, les filles et les garçons sont tous traités à égalité même s’ils sont différents. Bien du chemin reste à parcourir pour que l’égalité fille/garçon progresse dans nos sociétés. Question d’éducation, de conviction, d’engagement à pratiquer au quotidien auprès des enfants dès leur plus jeune âge. L’album est enrichi par un cahier final de dessins d’enfants et l’histoire résumée de Malala, prix Nobel de la paix en 2014. A lire régulièrement en famille ou dans les écoles car ce sujet est souvent mis à mal par des influences familiales ou culturelles.

Auteur : Marizabel

Illustration : Séverine Duschene

Editions : Cache Cailloux

Thème : Ecole, Stéréotypes

Age : 3 / 6 ans

Coffret le Corbeau et le Renard de chez Paulette et Sacha

Coffret le Corbeau et le Renard de chez Paulette et Sacha

Coffret le corbeau et le renard

Paulette & Sacha

Coffret le corbeau et le renard, de chez Paulette & Sacha

L’avis de Nathalie Le Breton sur le Corbeau et le renard de Jean de La Fontaine, un grand classique de notre littérature abordé de façon originale dans une édition bilingue, avec un système de figurines en bois dont l’enfant va pouvoir s’emparer pour jouer la fable. Dès que l’on rêve un enfant puis dès que l’on donne naissance à cet enfant, les parents s’interrogent sur les valeurs qu’ils veulent -ou pas- transmettre à leur enfant, indépendamment de tout aspect biologique. Cette transmission nous inscrit dans une histoire familiale, c’est une partie forte de notre identité d’où les interrogations qui s’invitent dans les familles biculturelles, en particulier sur la langue dans laquelle on a envie, besoin de communiquer. L’avantage de cette approche proposée de la fameuse fable de La Fontaine, c’est d’entrer dans une histoire avec de vraies phrases et une structure grammaticale spécifique qui permettra à l’enfant bilingue de se constituer un socle pour ensuite apprendre d’autres langues. Une vraie gymnastique intellectuelle d’autant plus riche et solide qu’elle s’effectue de manière ludique et affective. Que les parents se rassurent : de nombreuses études indiquent que le bilinguisme ne cause pas de troubles du langage, notamment si le parent ne se force pas mais laisse parler son cœur. En général, La Fontaine, c’est plutôt de bons souvenirs chez le parent. Et l’enfant y sera sensible. A partager sans modération, en français et en anglais.

Auteur : Jean de la fontaine

Editions : Paulette & Sacha

Thème : Fable, bilinguisme, école

Coffret le corbeau et le renard