Les salades de mon grand père – Livre pour enfant

Les salades de mon grand père – Livre pour enfant

Les salades de mon grand père

Les salades de mon grand père, deJoanna Wiejak, éditions Le Diplodocus

L’avis de Nathalie Le Breton sur Qu’est-ce qu’il raconte comme salades ! On connaît tous cette expression imagée qui a le don d’intriguer et de faire rêver les enfants. Et quand en plus, elle s’applique au grand-père qui sait parfaitement laisser planer le mystère, cela donne au petit-fils un formidable prétexte pour enquêter et partir dans ses propres délires. Car les salades, il y en a pour tous les goûts, de toutes les tailles, voire de toutes les couleurs. Dans la famille, certains en rajoutent, d’autres les relèvent en les assaisonnant, d’autres encore s’en désintéressent. Mais les salades, qu’on les aime ou qu’on les déteste, ça colore la vie et puis ça peut susciter des vocations de conteurs, d’auteurs ou de comédiens… Les salades de mon grand-père, c’est un livre original pour aborder le sujet des grands-parents et de la transmission, avec tendresse et humour. Sans oublier le plaisir de jouer avec les mots et notre langue si fleurie. Et puis, la jubilation intérieure des enfants comprenant que raconter des salades, c’est une façon de s’arranger avec la réalité et donc d’excuser les quelques mensonges sans gravité qu’ils ont peut-être commis… Allez ! Si toute la famille valide ou accepte les salades de l’aïeul, c’est que ce n’est pas si grave ! Pourquoi ne pas profiter de cette lecture pour aborder, plus tard, après avoir bien ri, dans une approche plus éducative, les différences « sortes »de mensonges ?

Auteurs :Joanna Wiejak

Editions : Le Diplodocus

Thème : famille, grands-parents, imagination, transmission

Age : 3/6 – 6/9 ans

Prends ma main maman – livre pour enfant – Album illustré

Prends ma main maman – livre pour enfant – Album illustré

Prends ma main maman

Prends ma main maman, deNadine Brun-Cosne et Christine Davenier, éditions Sarbacane

L’avis de Nathalie Le Breton sur Prends ma main maman. La main de maman, joli symbole d’une relation affective sécurisante (tant qu’elle n’est pas levée…), main qu’un enfant doit savoir prendre à certains moments quand il y a du danger, qu’il a lui-même envie de prendre à d’autres occasions et dont il veut se détacher en grandissant. C’est un va et vient incessant qui évolue avec l’âge, les expériences, l’ouverture aux autres. Voilà les jolis messages portés finement par ce livre. Utiles quand l’enfant ressent quelques difficultés à se séparer avant d’entrer à l’école, utiles quand il est nécessaire de rappeler les dangers qui guettent à l’extérieur sans pour autant nuire à la curiosité et l’éveil de nos enfants. Utiles pour valoriser les relations d’amitié qui permettent d’élargir les horizons tout en suggérant que les parents, quoiqu’il arrive, sont là et veillent. Subtil et essentiel pour les enfants qui grandissent comme pour les grands qui vont devoir accepter qu’éduquer c’est aussi apprendre à se séparer.

Auteurs : Nadine Brun-Cosne

Illustration : Christine Davenier

Editions : Sarbacane

Thème : Séparation, école, autonomie, socialisation

Age : 3 – 6 ans

Le pays du fond de la classe – Livre pour enfant

Le pays du fond de la classe – Livre pour enfant

Le pays du fond de la classe

Le pays du fond de la classe, de Didier Levy et Gilles Barroux, éditions Frimoüsse

Attention pépite en vue, l’avis de Nathalie Le Breton sur Le pays du fond de la classe ! Si en tant que parents, vous vous inquiétez sur les relations un peu évanescentes qu’entretient votre enfant avec l’école… si vous avez entendu dire par la maîtresse qu’il est souvent dans la lune -le pays du fond de la classe- et qu’il serait grand temps qu’il redescende sur terre… cet album éminemment poétique est peut-être le média qu’il vous faut pour lui permettre d’atterrir en douceur sans pour autant nier sa personnalité de rêveur. Car, si avoir un imaginaire qui va bon train peut conduire à s’extraire un peu trop de la réalité, c’est aussi une qualité qui permet de s’ouvrir à bien des mondes et de faire des rencontres insolites. Toute la gageure consiste à garder le juste milieu : s’envoler certes mais aussi renforcer ses racines et se cultiver… Les enseignants connaissent bien ces profils d’enfants qui correspondent à de véritables personnalités, malheureusement encore insuffisamment considérées dans notre système scolaire. Mais chasser Le pays du fond de la classe, autrement dit chasser le naturel, il revient au galop ! Le sujet abordé tout en sensibilité et dans le sourire peut aider l’enfant (et le parent) à renforcer son estime de soi et faire des efforts pour s’investir dans le système scolaire sans nier son tempérament. Après tout, il y a une vie en dehors de l’école et tout le monde n’est pas destiné à briller au premier rang

Auteurs : Didier Levy

Illustration : Gilles Barroux

Editions : Frimoüsse

Thème : Ecole, Education, Imagination, différence

Age : 3 – 8 ans

Jos sait tout – Livre pour enfant – Album illustré

Jos sait tout – Livre pour enfant – Album illustré

Jos sait tout

Jos sait tout, de Jennyfer Tremblay, Philippe Béha, éditions La Bagnole

L’avis de Nathalie Le Breton sur Jos sait tout. Dans un groupe d’enfants, il y en a toujours un plus savant que les autres, heureux de partager ses connaissances jusqu’au moment où il est obligé de reconnaître qu’il ne sait pas répondre à telle ou telle question, créant de la frustration et de la déception chez ses amis. Beaucoup de ces enfants vivent alors leur ignorance ponctuelle comme un échec, une remise en cause personnelle, à l’image de Jos qui préfère fuir sa région et ses camarades. Mais savoir qu’on ne sait pas tout, c’est aussi une formidable opportunité pour continuer de chercher et de se cultiver. Quel bonheur de s’immerger dans une bibliothèque, d’y fouiner, d’apprendre et d’apprendre encore. C’est parfois l’œuvre d’une vie, avec à la clef quelques réponses existentielles et toujours autant d’interrogations. Pendant que d’autres sont restés avec leur question d’origine. Ce livre est surprenant et rare. « Les intellos » subissent souvent le mépris de leurs pairs qui ont tôt fait de les cataloguer tout en étant attirés par cette différence voire opportunistes car, quand on a besoin d’une réponse rapide pour un devoir, ces copains-là sont une aubaine. Tout cela n’échappe pas à ces enfants qui, malgré tout, ont besoin d’être aimés comme tous les autres. Certains en souffrent, d’autres choisissent de rester discrets ou de s’effacer. Heureusement leur passion et leur besoin de chercher est aussi une voie de salut. Il faut du temps pour le comprendre et l’accepter. D’où la nécessité de veiller et de les accompagner pour assumer leurs différences.

Auteurs : Jennyfer Tremblay, Philippe Béha

Editions : La Bagnole

Thème : Education, connaissances, livres, bibliothèque, philosophie

Age : 6 – 8 ans

Mon arbre – Livre pour enfant – Album illustré

Mon arbre – Livre pour enfant – Album illustré

Mon arbre

Mon arbre, de Mélanie Edwards et Émile Angebault, éditions Albin Michel

L’avis de Nathalie Le Breton sur Mon arbre. Décidément, les arbres sont une bien jolie métaphore pour aborder avec une grande sensibilité le temps qui passe, la vie qui croit et se transmet de génération en génération. L’histoire de ce petit garçon qui suit sagement les progrès d’un marronnier que son grand-père a planté à l’occasion de sa naissance, année après année, nous conduits à le suivre dans sa vie d’homme, de père et à son tour de grand-père. Les êtres passent, le grand-père n’est plus là mais le marronnier demeure, rassemblant la famille régulièrement autour de lui, à l’occasion de fêtes de famille, anniversaire, mariage, décès. Autant d’événements -finalement assez rares avec les aléas de la vie moderne- qui permettent de se souvenir des bons moments de complicité avec les membres de la famille qui ne sont plus, de s’inscrire dans la tradition familiale et d’assurer un socle et une cohésion. Une légère nostalgie affleure au fil des pages sans jamais basculer dans la tristesse. Ainsi va la vie! A la fin de l’album, un arbre généalogique permet à l’enfant de se placer dans sa lignée familiale. Connaître ses racines pour mieux déployer ses ailes le moment venu, sans jamais les perdre de vue. Tout un programme riche de mémoire et de sens porté par un album aux illustrations un tantinet désuètes qui confortent avec finesse, le cycle inéluctable de la vie, quelle que soit l’époque ou les personnes.

Auteurs :Mélanie Edwards et Émile Angebault

Editions : Albin Michel

Thème : Grand-parent, grand-père, père, transmission

Age : 3 – 6 ans