Je ne te vois plus – Livre pour enfant – Littérature jeunesse

Je ne te vois plus – Livre pour enfant – Littérature jeunesse

Je ne te vois plus

A la mort des personnes que l’on aime, le manque se fait sentir.

Je ne te vois plus, de Paul Martin, éditions Les 400 coups.

L’avis de Nathalie Le Breton sur Je ne te vois plus. Voici un livre pour enfant destiner à évoquer un être cher grâce à tous les souvenirs que l’on a de lui. Face à la mort, les enfants ont besoin de mots. Pas nécessairement pour entrer dans des explications physiologiques ou philosophiques. Mais peut-être juste pour rendre supportable un moment douloureux et donner du sens à la vie.

Il y a de la nostalgie dans cet album tout en sensibilité : la nostalgie de ce qui a été, de ce que l’on a partagé, de ce que l’on a appris ensemble. Peu de phrases, juste l’essentiel sur fond de couleurs légèrement fanées. On peut imaginer qu’il s’agit du décès d’un grand-parent ou d’un proche qui a compté mais que l’on ne verra plus. L’incompréhension, le manque, la tristesse affleure subtilement quand l’enfant égrène ses souvenirs. Mais si l’être aimé n’est plus, il reste ces souvenirs, tous ces petits moments de bonheurs au quotidien symbolisés par des objets qui sont imprimés à jamais chez l’enfant qui grandit : une guitare, des bottes… Et rien qu’à la vue de ces objets, le sourire revient. Et sans doute l’envie de transmettre à son tour, un jour.

Car cet être cher continue de vivre dans nos cœurs et dans nos têtes. Et l’on espère inconsciemment qu’il en sera de même pour chacun d’entre nous. Ainsi va la vie des Hommes…

Auteur : Paul Martin

Éditions : Les 400 coups

Thème : éducation, famille

Âge : 3/5 ans

Je ne te vois plus - livre pour enfant
Gratin d’hippopotame – Livre pour enfant – Album illustré

Gratin d’hippopotame – Livre pour enfant – Album illustré

Gratin d’hippopotame 

Les épinards, les carottes et bien d’autres légumes sont souvent les grands rejetés des enfants, mais dans Gratin d’hippopotame, c’est curieusement les spaghettis qui ne plaisent pas…

Gratin d’hippopotame, de Reza Dalvand, éditions Le Diplodocus

L’avis de Nathalie Le Breton sur Gratin d’hippopotame :  Cette petite fille est bien étrange : elle déteste les spaghettis ! Heureusement, sa maman ne manque pas d’imagination. Elle arrange l’assiette où apparaît désormais une belle girafe toute de spaghettis et de légumes vêtue. Quand arrive l’autre objet du délit – la salade – la petite fille rejoue la scène. Et comme par magie sa maman lui prouve qu’il s’agit d’une tortue. Rien à dire, si ce n’est obtempérer et manger avec appétit ! Prise au jeu, la petite fille a réussi à changer d’avis sur la nourriture et à faire de ces instants des moments récréatifs, grâce à la variété et au mélange des aliments. La sobriété des images permet de mettre en valeur chaque création culinaire et de laisser place à l’inspiration du lecteur. Habile !

Auteur : Reza Dalvand

Éditions : Le Diplodocus

Thème : imagination, complicité, repas, alimentation

Âge : 3/5 ans

Gratin d'hippopotame - livre pour enfant
Ma famille 3+1=7 – Livre pour enfant -Album illustré

Ma famille 3+1=7 – Livre pour enfant -Album illustré

Ma famille 3+1=7

Un livre pour enfant qui aborde avec justesse les petites difficultés et les grands bonheurs d’une famille recomposée…

Ma rentrée colèreMa famille 3+1=7, de Isha Bottin et Gaspard Talmasse, éditions La Bagnole

L’avis de Nathalie Le Breton sur Ma famille 3+1=7 : Deux sœurs se retrouvent du jour au lendemain à vivre avec trois autres enfants « qui ne sont pas sortis du ventre » de leur maman comme elles aiment à le rappeler. 3+1= 7, c’est logique finalement quand un père de trois enfants rejoint une maman et ses deux filles. Ce qui occasionne moments de chamaillerie ou de grande complicité. Pour parachever le tout, cette famille recomposée doit déménager et s’installe dans un pays moins ensoleillé et moins joyeux. Pourtant, c’est justement à cette occasion qu’ils arrivent à se serrer les coudes et former dans leur nouvelle école le clan des cinq. Doucement, les uns et les autres apprivoisent leur nouvelle vie qui va encore changer : un bébé est annoncé !

Auteur : Isha Bottin

Illustration : Gaspard Talmasse

Éditions : La Bagnole

Thème : fratrie, famille, amour, déménagement

Âge : 3/5 – 6/9 ans

Ma famille 3+1=7 - livre pour enfant
Sur mon fil – Livre pour enfant – Album illustré

Sur mon fil – Livre pour enfant – Album illustré

Sur mon fil

Sur mon fil, un livre dans lequel une petite fille, telle une funambule suspendue sur son fil, doit trouver le bon équilibre pour alterner entre chez papa et chez maman après leur divorce…

Sur mon fil, de Séverine Vidal et  Louis Thomas, éditions Milan

L’avis de Nathalie Le Breton sur le livre Sur mon fil. Un album dédié aux enfants confrontés à la séparation de leurs parents. La métaphore est parfaite pour illustrer à la fois le lien que l’enfant souhaite maintenir entre ses deux parents et la fragilité de sa situation.

Sur mon fil nous donne à voir les tribulations d’une petite fille qui se sent souvent écartelée entre ses deux parents. Maligne comme un singe sur son fil invisible (c’est elle qui le dit), elle invente des stratagèmes pour redonner le sourire à sa maman ou écourter les temps de séparation avec son papa avant de rembobiner sa bobine. Car cette bobine de fil, elle la déroule dans les « entre-deux » : entre deux maisons, entre deux parents. Telle une équilibriste, elle s’acharne à surtout ne jamais en tomber mais dans ses pires cauchemars, elle s’emmêle et vacille. La finesse des illustrations tout en traits de crayon renforce l’état de l’esprit de cette enfant partagée malgré elle entre deux univers.  Cependant, sa détermination à faire du lien est telle qu’on ne peut vraiment distinguer de différences entre ses deux maisons.

Au fond, ses parents sont peut-être séparés mais elle, même si elle sait s’adapter, reste égale qu’elle soit chez son papa ou chez sa maman. Qu’importe le pouf dans lequel elle se vautre chez papa ou le canapé plus classique chez sa maman. A défaut de les réconcilier, ce qu’elle voudrait surtout, c’est déjà arriver à apaiser les jours de passation chez l’un ou chez l’autre et éviter ainsi de jouer les funambules. Un livre pour enfant et pour parents.

Auteur : Séverine Vidal

Illustration : Louis Thomas

Éditions : Milan

Thème : Séparation, divorce, parents, garde alternée

Âge : 3/5 – 6/9 ans

Timoto aime très beaucoup sa maman – Livre pour enfant

Timoto aime très beaucoup sa maman – Livre pour enfant

Timoto aime très beaucoup sa maman

Petit héros malicieux, Timoto ne loupe pas une occasion pour faire sourire les enfants comme les parents…

Timoto aime très beaucoup sa maman, de Rémi Courgeon, éditions Nathan.

L’avis de Nathalie Le Breton sur Timoto aime très beaucoup sa maman, un livre qui permet de retrouver avec bonheur ce personnage ambivalent et si attachant. Timoto ravit les enfants car il leur ressemble dans son envie de bien faire et sa maladresse, dans son inventivité et sa gentille mauvaise foi.

Dans cet épisode, Timoto veut célébrer sa maman à l’occasion de son anniversaire ou de la fête des mères. Les idées abondent dans sa tête : écrire un poème, lui offrir des fleurs. Jusque-là, rien d’insurmontable ni d’irréalisable. Excepté qu’à bien y réfléchir, un petit poème n’est pas vraiment à la hauteur de ses sentiments. C’est un grand poème qu’il faut écrire à sa maman car, comme l’indique le titre, Timoto aime très beaucoup sa maman. Une petite feuille ne peut suffire. Mieux vaut le rouleau de papier ménage à dérouler in extenso. Se pose alors la question du contenu. Fort inspiré, notre poète en herbe se lance dans des envolées lyriques rapidement circonscrites par des comparaisons beaucoup plus prosaïques. Timoto aime très beaucoup sa maman comme les étoiles et une entière tablette de chocolat à la noix de coco, s’il vous plaît ! Quand même, ne perdons pas le nord ! Très vite cette activité dédiée à sa maman devient un formidable prétexte à s’amuser et surtout accumuler bêtise sur bêtise. Franchement, arracher le pot de fleurs pour les offrir à sa maman, qui trouverait à y redire ? Evidemment la maman de Timoto accueille cet élan d’amour comme il se doit mais sans être dupe. L’intention est belle. Pour autant ce n’est pas une raison pour saccager la maison. Il y a un temps pour les déclarations d’amour, un autre pour les réparations (d’amour) car Timoto aime très beaucoup sa maman…

Auteur : Rémi Courgeon

Éditions : Nathan

Thème : amour, maman, humour

Âge : 3/5 ans