Plus gro que le ventre – Livre pour enfant – Album illustré

Plus gro que le ventre – Livre pour enfant – Album illustré

Plus gro que le ventre

Plus gro que le ventre, de Michaël Escoffier et Amandine Piu, éditions Frimoüsse

L’avis de Nathalie Le Breton sur Plus gro que le ventre. Excellent album humoristique sur le thème de la peur (pseudo maîtrisée) des monstres ! Un cadre enchanteur et bucolique se voit progressivement basculer dans l’horreur face à l’appétit vorace du monstre en question qui, lui, se met à grossir au fur et à mesure qu’il absorbe tout le décor : pommes, arbres et vaches comprises. Le petit lecteur est régulièrement interpellé et même sollicité pour sauver le monde… heu que dis-je … le livre de cet appétit gargantuesque et même totalement destructeur. L’enfant saura-t-il se montrer courageux ? Va-t-il être le héros de cette situation si effrayante ? Non, impossible, il faut se sauver ! Evidemment, comme souvent avec les enfants, il suffit de les provoquer pour les faire réagir ! La police du texte s’amplifie au point d’occuper la double page du livre à l’instar de cette gueule béante qui s’ouvre pour croquer notre jeune lecteur. Mais les monstres sont comme tout le monde. Leur appétit est limité par la place vacante dans leur estomac, et là, trop c’est trop ! Quoi de plus astucieux que de rendre ce monstre prisonnier de ses besoins physiologiques et ainsi de le banaliser…pour de vrai ? voilà un argument de taille d’autant plus percutant qu’il est théâtralement amené. Régalez-vous ! Allez-y avec vos enfants dans la surenchère ! Bientôt, leur peur ne sera plus qu’un mauvais… NON… un bon souvenir !

Auteurs : Michaël Escoffier

Illustration : Amandine Piu

Editions : Frimoüsse

Thème : Vie sociale, amitié, solitude, jeux

Age : 3/6 – 6/9 ans

Le pays du fond de la classe – Livre pour enfant

Le pays du fond de la classe – Livre pour enfant

Le pays du fond de la classe

Le pays du fond de la classe, de Didier Levy et Gilles Barroux, éditions Frimoüsse

Attention pépite en vue, l’avis de Nathalie Le Breton sur Le pays du fond de la classe ! Si en tant que parents, vous vous inquiétez sur les relations un peu évanescentes qu’entretient votre enfant avec l’école… si vous avez entendu dire par la maîtresse qu’il est souvent dans la lune -le pays du fond de la classe- et qu’il serait grand temps qu’il redescende sur terre… cet album éminemment poétique est peut-être le média qu’il vous faut pour lui permettre d’atterrir en douceur sans pour autant nier sa personnalité de rêveur. Car, si avoir un imaginaire qui va bon train peut conduire à s’extraire un peu trop de la réalité, c’est aussi une qualité qui permet de s’ouvrir à bien des mondes et de faire des rencontres insolites. Toute la gageure consiste à garder le juste milieu : s’envoler certes mais aussi renforcer ses racines et se cultiver… Les enseignants connaissent bien ces profils d’enfants qui correspondent à de véritables personnalités, malheureusement encore insuffisamment considérées dans notre système scolaire. Mais chasser Le pays du fond de la classe, autrement dit chasser le naturel, il revient au galop ! Le sujet abordé tout en sensibilité et dans le sourire peut aider l’enfant (et le parent) à renforcer son estime de soi et faire des efforts pour s’investir dans le système scolaire sans nier son tempérament. Après tout, il y a une vie en dehors de l’école et tout le monde n’est pas destiné à briller au premier rang

Auteurs : Didier Levy

Illustration : Gilles Barroux

Editions : Frimoüsse

Thème : Ecole, Education, Imagination, différence

Age : 3 – 8 ans