Doudou où es-tu ? – Livre pour enfant – Album illustré

Doudou où es-tu ? – Livre pour enfant – Album illustré

Doudou où es-tu ?

Doudou où es-tu ? de Lorea De Vos, éditions Marcel et Joachim

L’avis de Nathalie Le Breton sur Doudou où es-tu ? Le thème du doudou perdu est un grand classique de la littérature enfantine. Il l’est aussi dans nos vies de parents créant de nombreuses occasions de stress en cas de perte, même chez les plus précautionneux qui ont su anticiper en achetant le double. Voici donc un livre ludique qui va conduire votre enfant à explorer la maison de fond en comble ; l’occasion de rappeler que visiter les placards, ce n’est pas toujours permis. Que descendre à la cave, ça peut faire peur. L’enfant se ballade de page en page, d’étage en étage, en profite pour pénétrer dans la chambre de son frère pour fouiller, en vain ! Il faut dire que ces doudous ont l’art et la manière de se trouver et se retrouver très simplement au fond du lit de leur propriétaire. Ouf ! Le message passe : avant de s’affoler et de courir en tous sens, autant se concentrer sur le lieu de vie du dit doudou. Tiens ? Peut-être est-ce le moment de l’y laisser plus souvent ? Combien de parents ou grands-parents trop bien intentionnés ne saisissent pas ce message subliminal ou cet acte manqué pour aider leur enfant à se détacher de ce fameux objet transitionnel. Pas toujours facile de voir son enfant grandir et aller vers l’autonomie ! Cela prend du temps, pour l’enfant comme pour le parent ! En attendant, la maison n’a plus de secret pour l’enfant qui apprend progressivement à se situer et se repérer. Sans oublier, peut-être, de loin, la nécessité de veiller à ses affaires et d’apprendre à les ranger… D’accord de très loin ! mais c’est un début 😉

Auteurs : Lorea De Vos

Editions : Marcel et Joachim

Thème :Education, doudou, séparation, perte

Age : 2 – 4 ans

Les petits doigts sur le chemin de l’école – Livre pour enfant

Les petits doigts sur le chemin de l’école – Livre pour enfant

Les petits doigts sur le chemin de l’école

<

Les petits doigts sur le chemin de l’école, de Claire Zuccheli-Romer, éditions Milan

L’avis de Nathalie Le Breton sur Les petits doigts sur le chemin de l’école. Un album qui se raconte et se vit avec les doigts –donc interactif- en suivant le chemin indiqué au fil des pages pour aller à l’école. Il n’y a qu’à se laisser guider par l’histoire pour caresser le chat, sauter de flaque en flaque, traverser le passage piéton, jouer à cache-cache autour des arbres… Autant d’aventures qui permettent aux enfants de se familiariser avec les boucles ou les ponts des M en les expérimentant d’un point de vue sensoriel, l’air de rien. Autant de tracés variés que l’on peut faire parcourir à l’enfant avec sa main droite et/ou sa main gauche, à un âge ou la latéralisation n’est pas encore définitive. L’inspiration de la pédagogue Maria Montessori n’est pas loin. Jusqu’aux encouragements finals que l’enfant va s’octroyer lui-même en écrivant un grand bravo. Cet album coloré devrait ravir les enfants, en particulier les cadets, qui s’impatientent et rêvent de suivre leur aîné à l’école et d’entrer dans les apprentissages ! Mais que les choses soient claires, à un an, on est encore loin du chemin de l’école. Et tant mieux ! Pas question de prendre cet album comme un livre parascolaire mais plutôt comme une approche joyeuse, ludique et fort habile! L’idée est bien de s’amuser en s’appuyant sur la le texte en forme de comptine de l’auteure. Mais on peut aussi faire le parcours en sens inverse même si le chat n’appréciera pas d’être brossé à rebrousse poils ! Mais dans un livre tout est permis. Quand l’enfant sera plus grand et entrera plus sérieusement dans ces fameux apprentissages, crayon à la main, rien ne vous empêche de prendre une feuille calque et de reproduire en jeux de coloriage ce parcours tactile jusqu’à l’école.

Auteurs : Claire Zuccheli-Romer

Editions : Milan

Thème : Education, école, graphisme, habileté motrice

Age : 0 – 3ans

Le pays du fond de la classe – Livre pour enfant

Le pays du fond de la classe – Livre pour enfant

Le pays du fond de la classe

Le pays du fond de la classe, de Didier Levy et Gilles Barroux, éditions Frimoüsse

Attention pépite en vue, l’avis de Nathalie Le Breton sur Le pays du fond de la classe ! Si en tant que parents, vous vous inquiétez sur les relations un peu évanescentes qu’entretient votre enfant avec l’école… si vous avez entendu dire par la maîtresse qu’il est souvent dans la lune -le pays du fond de la classe- et qu’il serait grand temps qu’il redescende sur terre… cet album éminemment poétique est peut-être le média qu’il vous faut pour lui permettre d’atterrir en douceur sans pour autant nier sa personnalité de rêveur. Car, si avoir un imaginaire qui va bon train peut conduire à s’extraire un peu trop de la réalité, c’est aussi une qualité qui permet de s’ouvrir à bien des mondes et de faire des rencontres insolites. Toute la gageure consiste à garder le juste milieu : s’envoler certes mais aussi renforcer ses racines et se cultiver… Les enseignants connaissent bien ces profils d’enfants qui correspondent à de véritables personnalités, malheureusement encore insuffisamment considérées dans notre système scolaire. Mais chasser Le pays du fond de la classe, autrement dit chasser le naturel, il revient au galop ! Le sujet abordé tout en sensibilité et dans le sourire peut aider l’enfant (et le parent) à renforcer son estime de soi et faire des efforts pour s’investir dans le système scolaire sans nier son tempérament. Après tout, il y a une vie en dehors de l’école et tout le monde n’est pas destiné à briller au premier rang

Auteurs : Didier Levy

Illustration : Gilles Barroux

Editions : Frimoüsse

Thème : Ecole, Education, Imagination, différence

Age : 3 – 8 ans

La musique de rose – Livre jeunesse -Cartonné

La musique de rose – Livre jeunesse -Cartonné

La musique de Rose

La musique de Rose, de Sandrine-Marie Simon, Didier Jean et Elsa Oriol éditions Utopiques

La musique de Rose, l’avis de Nathalie Le Breton. Une bien belle histoire que la complicité de ces deux jeunes filles, Rose et Juliette, qui s’accordent et se complètent à merveille dans la vie, et un bien bel album. L’une absorbe les couleurs, l’autre vit au rythme de la musicalité des êtres et du vivant. Deux façons uniques d’aborder le monde, de le découvrir, de s’y épanouir. L’une aimerait ressentir cette musicalité, l’autre ne peut prétendre au bonheur de voir ce qui l’entoure. Elle est atteinte de cécité mais cela ne l’empêche pas de percevoir les personnes dans leur sincérité et leur authenticité, quand son amie, elle, se laisserait plus volontiers séduire par des critères de beauté extérieure et plus artificielle. Pas toujours facile de s’entendre et de se comprendre mais l’amitié conduit parfois à se dépasser et à ouvrir son cœur différemment. Quelle chance de pouvoir aborder le monde dans la richesse de ses différences ! Au-delà des sens, il y a les questions de l’attention et de la connaissance de l’autre, le conformisme, les idées reçues auxquelles il est bien difficile d’échapper quand on grandit et qu’il est si tentant de « faire comme les autres » et d’imposer ce modèle comme le modèle dominant. Une curiosité et un esprit de tolérance que les adultes devraient pouvoir appliquer dans leur vie comme les enfants. Un album sublime et délicat à confier dans toutes les mains, filles Et garçons.

Auteurs : Sandrine-marie Simon, Didier Jean

Illustration : Elsa Oriol

Editions : Utopiques

Thème : Handicap, cécité, esthétique, amitié, complicité, amour

Age : 6 – 10 ans

La divergence des icebergs – Livre pour enfant – Album illustré

La divergence des icebergs – Livre pour enfant – Album illustré

La divergence des icebergs

La divergence des icebergs de Jean-Philippe Basello et Aline Deguen, éditions Thierry Magnier

Le mot de Nathalie Le Breton sur La divergence des icebergs : Merveilleux album, tant par l’originalité de l’histoire que par la qualité des illustrations que l’on doit à deux jeunes auteurs, nouveaux-venus dans la littérature jeunesse. Deux ours amoureux qui vivaient heureux sur leur territoire de glace vont être séparés suite à la fonte des icebergs. Commence alors, pour chacun, des aventures qui vont les contraindre à s’adapter à un milieu différent et pas toujours accueillant. S’adapter, c’est observer l’entourage, réfléchir et oser se lancer. Attitude indispensable à la survie quand on n’a pas le choix, qualité essentielle dans le monde d’aujourd’hui qui évolue si vite et bouleverse tous les repères. Inutile de larmoyer sur le passé qui n’est plus. Les temps changent mais il y a toujours des solutions et surtout une façon d’aborder le monde, de le regarder et de le vivre dans ses diversités si l’on sait rester ouvert. Les messages passent avec délicatesse. Les animaux, la nature nous montre l’exemple. La poésie des textes comme des images est porteuse d’espoir. A nous, êtres humains de nous montrer à la hauteur. Un album à se transmettre de génération en génération.

Auteur : Jean-Philippe Basello

Illustrateur : Aline Deguen

Editions : Thierry Magnier

Thème : Education, Vie sociale, Vie quotidienne