L’ogre, l’arbre et l’enfant – Livre pour enfant

L’ogre, l’arbre et l’enfant – Livre pour enfant

L’ogre, l’arbre et l’enfant

Quand une histoire d’amitié nait entre un enfant et un SDF…

L’ogre, l’arbre et l’enfant, de François Aubin, éditions Circonflexe.

L’avis de Nathalie Le Breton sur L’ogre, l’arbre et l’enfant. J’aime la sensibilité voire l’hypersensibilité des livres pour enfant qui ont le don parfois de nous faire tressaillir au plus profond de nous-mêmes et donc de créer, assurément, un terreau fertile entre nous et nos enfants.

L’histoire de cet album, la proximité d’un enfant et d’un SDF, relève d’une approche désormais -malheureusement- presque banale. Mais la fragilité du trait des illustrations apparentée à l’ébauche, l‘unité de lieu et la force du récit sont bouleversantes. On y découvre un jeune enfant à la fois curieux et peureux devant un clochard aux apparences peu avenantes. Progressivement, l’enfant dépasse sa peur pour aller vers cet homme solitaire qu’il retrouve au square à la sortie de l’école. Tout y est dit : la tentation du rejet de cet ogre un peu effrayant. La complicité qui se construit avec le temps autour d’un arbre isolé lui aussi détonnant dans cet univers urbain. La dureté de notre société et la magie d’un regard d’enfant pour réinventer le monde et faire renaître l’espoir… La finesse du trait nous rappelle celle de notre condition éphémère mais aussi la force poétique.

La vie insiste, malgré tout. A nous de la rendre possible et vivable pour tous. Il n’y a pas d’âge pour éveiller les consciences et lutter contre l’indifférence. Et si l’on refaisait le monde ? Les adultes sont parfois blasés. Pas les enfants !

Auteur : François Aubin

Éditions : Circonflexe

Thème : vie sociale

Âge : 6/9 ans

Azadah – Livre pour enfant – Album illustré

Azadah – Livre pour enfant – Album illustré

Azadah

L’histoire d’une rencontre entre une journaliste et petite fille afghane qui rêve d’échapper à son quotidien, de découvrir le monde et d’être libre…

Azadah, de Jacques Goldstyn, éditions La Pastèque

L’avis de Nathalie Le Breton sur:  Azadah. Une petite fille afghane apprend qu’une journaliste occidentale, à laquelle elle s’est attachée, quitte son village pour rentrer chez elle. Un désastre pour elle qui rêve de voir des films, lire des livres, aller au musée, exercer un métier, voyager… Légalement, la journaliste ne peut pas l’emmener. Mais ces arguments n’arrivent pas à convaincre la petite fille. C’est en larmes qu’elles se séparent. Dans ses adieux, la journaliste lui laisse son sac à dos de baroudeuse. Cordes, bonbonnes de gaz, briquet, boussole, gants… Cet attirail donne à la petite fille l’idée de concevoir une montgolfière pour s’enfuir et échapper à son triste sort. Conçu comme un carnet de bord, ce récit donne l’envie d’y croire. S’agit-il de la réalité ? D’un rêve fou ? En tout cas, c’est l’occasion de faire comprendre et ressentir l’urgence aussi bien que l’aspect désespéré de la vie de ces petites filles qui n’ont pas toujours la possibilité de s’appuyer sur l’école.

Auteur : Jacques Goldstyn

Éditions : La Pastèque

Thème : espoir, liberté, droits

Âge : 6/9 – 9/13 ans

azadah - livre pour enfant
Le pays du silence – livre pour enfant – Album illustré

Le pays du silence – livre pour enfant – Album illustré

Le pays du silence

Le pays du silence, de Jina Moon, éditions Circonflexe

L’avis de Nathalie Le Breton sur Le pays du silence. Un livre sur le décès d’un père, le chagrin et le manque suscité par cette disparition. Plongée dans ses pensées mélancoliques, la maman répond aux questions de ses enfants en expliquant que leur papa est parti au pays du silence. Une expression laconique qui les conduit aussitôt à voyager grâce à leur imaginaire vers ce pays inconnu et lointain où se mêlent éléments réalistes et familiers et situations fantasmatiques : les êtes rencontrés ont des têtes de fruits ou de légumes, le facteur est un hibou mais les odeurs sont imprégnées du parfum de leur père ; et en se concentrant, les enfants arrivent même à percevoir le son rassurant de sa voix, ce qui leur permet de s’apaiser et de passer une meilleure nuit. Ce livre sobre est d’une grande finesse dans le texte comme dans le choix des couleurs et le trait de crayon. Tout y est suggéré délicatement laissant à chaque enfant concerné par cette épreuve, la possibilité de faire voguer son propre imaginaire. C’est toute l’importance des souvenirs et de la mémoire qui seront si importants pour accompagner ces enfants tout au long de leur vie sans pour autant les y fixer et les empêcher de construire leur vie sereinement. Voilà un livre à garder dans la bibliothèque pour pouvoir y revenir quand la nostalgie se fait sentir et remettre des mots régulièrement sur une épreuve douloureuse qu’on ne peut jamais définitivement mettre de côté.

Auteurs : Jina Moon

Editions : Circonflexe

Thème : Père, émotions, décès

Age : 3/6 – 6/9 ans

Le pays du fond de la classe – Livre pour enfant

Le pays du fond de la classe – Livre pour enfant

Le pays du fond de la classe

Le pays du fond de la classe, de Didier Levy et Gilles Barroux, éditions Frimoüsse

Attention pépite en vue, l’avis de Nathalie Le Breton sur Le pays du fond de la classe ! Si en tant que parents, vous vous inquiétez sur les relations un peu évanescentes qu’entretient votre enfant avec l’école… si vous avez entendu dire par la maîtresse qu’il est souvent dans la lune -le pays du fond de la classe- et qu’il serait grand temps qu’il redescende sur terre… cet album éminemment poétique est peut-être le média qu’il vous faut pour lui permettre d’atterrir en douceur sans pour autant nier sa personnalité de rêveur. Car, si avoir un imaginaire qui va bon train peut conduire à s’extraire un peu trop de la réalité, c’est aussi une qualité qui permet de s’ouvrir à bien des mondes et de faire des rencontres insolites. Toute la gageure consiste à garder le juste milieu : s’envoler certes mais aussi renforcer ses racines et se cultiver… Les enseignants connaissent bien ces profils d’enfants qui correspondent à de véritables personnalités, malheureusement encore insuffisamment considérées dans notre système scolaire. Mais chasser Le pays du fond de la classe, autrement dit chasser le naturel, il revient au galop ! Le sujet abordé tout en sensibilité et dans le sourire peut aider l’enfant (et le parent) à renforcer son estime de soi et faire des efforts pour s’investir dans le système scolaire sans nier son tempérament. Après tout, il y a une vie en dehors de l’école et tout le monde n’est pas destiné à briller au premier rang

Auteurs : Didier Levy

Illustration : Gilles Barroux

Editions : Frimoüsse

Thème : Ecole, Education, Imagination, différence

Age : 3 – 8 ans

Jos sait tout – Livre pour enfant – Album illustré

Jos sait tout – Livre pour enfant – Album illustré

Jos sait tout

Jos sait tout, de Jennyfer Tremblay, Philippe Béha, éditions La Bagnole

L’avis de Nathalie Le Breton sur Jos sait tout. Dans un groupe d’enfants, il y en a toujours un plus savant que les autres, heureux de partager ses connaissances jusqu’au moment où il est obligé de reconnaître qu’il ne sait pas répondre à telle ou telle question, créant de la frustration et de la déception chez ses amis. Beaucoup de ces enfants vivent alors leur ignorance ponctuelle comme un échec, une remise en cause personnelle, à l’image de Jos qui préfère fuir sa région et ses camarades. Mais savoir qu’on ne sait pas tout, c’est aussi une formidable opportunité pour continuer de chercher et de se cultiver. Quel bonheur de s’immerger dans une bibliothèque, d’y fouiner, d’apprendre et d’apprendre encore. C’est parfois l’œuvre d’une vie, avec à la clef quelques réponses existentielles et toujours autant d’interrogations. Pendant que d’autres sont restés avec leur question d’origine. Ce livre est surprenant et rare. « Les intellos » subissent souvent le mépris de leurs pairs qui ont tôt fait de les cataloguer tout en étant attirés par cette différence voire opportunistes car, quand on a besoin d’une réponse rapide pour un devoir, ces copains-là sont une aubaine. Tout cela n’échappe pas à ces enfants qui, malgré tout, ont besoin d’être aimés comme tous les autres. Certains en souffrent, d’autres choisissent de rester discrets ou de s’effacer. Heureusement leur passion et leur besoin de chercher est aussi une voie de salut. Il faut du temps pour le comprendre et l’accepter. D’où la nécessité de veiller et de les accompagner pour assumer leurs différences.

Auteurs : Jennyfer Tremblay, Philippe Béha

Editions : La Bagnole

Thème : Education, connaissances, livres, bibliothèque, philosophie

Age : 6 – 8 ans